septembre 28, 2022

La check list pour l’achat d’une maison

Avant d’acheter un produit quelconque, il est dans l’ordre normal des choses d’avoir des informations sur lui. Il en est de même lorsqu’on veut acheter une maison. L’importance de la décision impose une réflexion minutieuse. C’est pourquoi, dans les guides d’immobilier, beaucoup s’en réfèrent à une check list. Voici celle que nous vous proposons.

Achat d'une maison

Analyse du marché immobilier

Une maison, c’est un refuge, un lieu où l’on passe une bonne partie de son existence. C’est l’endroit qui a une valeur sentimentale particulière, l’endroit où l’on peut se permettre d’être qui on veut. En se basant sur ça, on comprend la pression qui repose sur les épaules de celui qui veut s’en acheter une. C’est la décision de toute une vie. Raison pour laquelle tout le monde a des critères de sélection. Mais d’autres critères restent indispensables dans le projet d’achat d’une maison. Notamment l’analyse de marché. C’est la première étape. Il vous faut savoir combien coûte le logement que vous voulez.  Pour en avoir une idée, menez des investigations. Rendez-vous dans le domaine de l’immobilier. Comparez et consultez les diverses annonces et publicités des agences immobilières.

Les caractéristiques du bien que l’on veut acheter

Si vous en êtes à cette étape, c’est que vous avez déjà connaissance du prix mis sur la maison que vous voulez. Vous devez dès lors passer au peigne fin le logement. En effet, pour vérifier l’état général d’une maison, il faut se pencher sur la vue d’ensemble. Dehors devant le bien, vérifiez la toiture et les murs. Renseignez-vous sur la date et l’année de conception de la maison. Si tout semble bien, vous pouvez entrer analyser l’intérieur. Bien sûr, une fois à l’intérieur, vous observerez encore tout. Les installations, le chauffage, la plomberie et le vitrage sont aussi des éléments à ne pas négliger. Mais il est primordial d’estimer les dépenses énergétiques du logement. Vous convenez que si celui-ci ne vous permet pas de faire des économies et qu’il est considéré comme une passoire thermique, il n’en vaut pas vraiment la peine.

L’atmosphère de la maison à acheter

Dans certains quartiers, les cambriolages sont répétitifs. Rumeur ou pas, c’est une information qui sait tenir à l’écart ceux qui recherchent la quiétude. C’est pourquoi, vous devriez vérifier l’environnement du logement. Puisque mis à part la sécurité du quartier, l’environnement est un facteur décisif dans la valeur d’une maison. Prêtez donc attention à la renommée de la zone. Le mieux, pour vous, serait de trouver un endroit calme et entouré par la verdure. N’omettez pas l’importance de la promiscuité. Encore moins celle de la proximité du bien avec les transports en commun et les diverses commodités. La dernière chose à connaître concernant ce qui entoure l’habitation, c’est le voisinage. Une pollution sonore intense pourrait vous faire regretter votre achat.

La rénovation du logement

Plusieurs autres frais peuvent s’ajouter à celui de l’acquisition d’une maison. Acquérir un bien dans lequel on compte vivre ou non implique forcément de faire des travaux, surtout si vous comptez investir dans un logement ancien. Le sol ou bien même la charpente peuvent être dans un piteux état. Si les canalisations, l’eau et le courant sont hors-service, c’est un véritable problème. A moins que vous sachiez faire un audit, il est préférable de vous faire accompagner par un spécialiste. Le rôle de celui-ci influe grandement sur votre décision. Évaluer les travaux de rénovation, voilà ce qu’il aura à faire. Si toutes les pièces ont besoin de travaux, c’est lui qui vous le dira et qui vous permettra de savoir combien cela vous coûtera. Il vous revient de faire vos calculs et de prendre la décision qu’il faut.

Une chose à laquelle il vous faudra faire attention lors de l’évaluation des travaux : les problèmes d’ordre administratif. Si l’ancien propriétaire a entamé des travaux sans l’obtention d’un permis de construire, il vous faut le savoir. Ceci vise à vous éviter des dépenses si vous émettez l’idée d’acquérir la propriété. Le mieux, dans ce cas, serait de vous rendre à la mairie. La confiance n’exclut pas le contrôle.

Le montant précis de l’acquisition de la maison

De même qu’il en a été question dans le champ précédent, des frais supplémentaires s’ajoutent toujours dans l’acquisition d’un bien, mis à part ceux des éventuels travaux de rénovation bien sûr. Si, par exemple, vous vous tournez vers une agence pour trouver ce logement, vous savez déjà qu’elle vous fera évidemment payer ses prestations. Cette commission varie. Mais rien ne vous empêche de négocier. Le notaire, lui aussi, devra recevoir sa commission. La différence avec l’agence, c’est qu’il vous donnera une estimation de ce que ça va vous coûter. Il n’inclut souvent que les frais de droits d’enregistrement.

L’impôt et les taxes aussi sont à prendre en compte. Vous ne paierez que la taxe foncière et celle de l’habitation qui, toutes deux, dépendent du statut de la maison. Il est impératif de réaliser une étude de marché pour l’achat d’une maison.

À lire sur le guide de l’immobilier et de la rénovation :