septembre 28, 2022

Comment estimer les dépenses énergétiques d’un logement ?

Être propriétaire d’une maison, c’est faire face à de nombreuses dépenses. Parmi les plus importantes se retrouvent les dépenses énergétiques qui représentent une bonne partie des factures. Même s’il peut sembler complexe d’estimer les dépenses énergétiques d’une maison, en suivant certaines méthodes, vous pouvez vous en sortir aisément. L’estimation de ces dépenses varie en fonction de nombreux critères qu’il faudra nécessairement prendre en compte.

Dépenses énergétiques du logement

Calcul du diagnostic de performance énergétique (DPE) selon la méthode 3CL

La méthode 3CL est une stratégie mise en place par l’ADEME, permettant de faire une estimation de la consommation énergétique d’une habitation.

Qu’est-ce que le DPE ?

Le DPE est un document qui est présenté lors de la vente ou de la location d’une habitation. La présentation de ce document est obligatoire, qu’il s’agisse d’une vente entre particuliers ou par le biais d’une agence. Ainsi, lorsque vous faites la check list pour l’achat d’une maison, vous devez également prendre en compte ce diagnostic. Le but de ce document est d’informer l’acheteur ou le locataire en ce qui concerne la consommation énergétique du logement, ainsi que sa production de gaz à effet de serre. Le diagnostic affiche donc l’étiquette énergie, ainsi que l’étiquette climat du logement.

L’utilité de la méthode 3CL

Le sigle 3CL signifie calcul de la consommation conventionnelle des logements. Cette méthode utilisée pour connaître la consommation énergétique des logements vous permet de savoir à quelles dépenses énergétiques vous pouvez vous attendre dans votre habitation. De plus, elle vous permet d’évaluer l’impact écologique que peut avoir votre construction. Des hypothèses de base permettent d’établir la méthode de calcul :

  • ●      en semaine, l’habitation est occupée entre 18 h et 10 h et l’est tout le temps en weekend ;
  • pendant les vacances, elle reste inoccupée durant deux semaines en période estivale et une semaine en saison d’hiver ;
  • l’habitation est chauffée à 17°C pendant la nuit et à 19°C en journée.

Aussi, on tient compte des calculs standards pour ajouter la consommation d’eau chaude sanitaire. De plus, les données climatiques du département sont prises en compte sur une trentaine d’années. Ensuite, on divise la totalité de la consommation énergétique par la superficie de l’habitation, pour obtenir une valeur qui se matérialise par une couleur et une lettre.

Cette estimation permettra donc de savoir dans quelle classe se trouve votre logement parmi les sept qui existent, s’il est de classe A, c’est-à-dire, consommation inférieure à 50 kWhEP/m²/an ou de classe B, consommation entre 51 et 90 kWhEP/m²/an. Sachez que la classe de consommation varie de A à G, de la plus économique et écologique à la moins économique et écologique. Si votre consommation est supérieure à 450 kWhEP/m²/an (classe G), sachez que vous ne faites pratiquement aucune économie d’énergie et augmentez votre empreinte carbone.

Quelle est la consommation d’un appartement ?

Avec la prise en compte de toutes les énergies, l’estimation de la consommation énergétique en France métropolitaine était de 125,897 TWh PCI en moyenne en 2018. Il s’agit de la consommation des appartements et avec un parc qui comporte près de 12 650 000 appartements. Dans ce cadre, l’estimation de la consommation moyenne d’un appartement est donc de 17 000 kWh par an.

Dans un appartement de 20 m² moyennement isolé et qui abrite deux personnes la consommation énergétique s’élève à près de 2850 kWh. Pour un studio de 30 m², il faudra envisager une consommation d’environ 3950 kWh. Avec trois personnes dans le logement, attendez-vous à une consommation de 5000 kWh pour 40 m² et de 6100 kWh pour 50 m².

Quelle est la consommation d’une maison ?

Les maisons habitées comme domicile principal ont une dépense en énergie de 298,669 TWh PCI, pour 16 385 000 habitations de ce type. Cette estimation a été aussi faite en 2018, tout en considérant les maisons de la France métropolitaine. Avec une isolation de qualité moyenne, une maison de 100 m² avec 3 ou 4 habitants consomme près de 11 500 kWh chaque année. Pour 5 personnes, on se retrouve à 13 650 kWh par an sur une surface de 120 m².

Quels sont les postes à attaquer pour réduire la consommation énergétique ?

La consommation énergétique représente près de 9 % du budget d’un ménage chaque année. Cette consommation est répartie sur les principales installations comme le chauffage, l’électricité (électroménagers, multimédia), la plaque de cuisson, la production d’eau chaude sanitaire. L’électricité est le poste le plus énergivore dans un ménage, couvrant 59 % de la consommation énergétique et cette valeur ne cesse d’augmenter. Pour espérer réduire votre consommation d’énergie, il va falloir agir à ces différents niveaux et adopter les bons gestes dans le cadre de l’utilisation.

Poursuivez votre lecture :