septembre 28, 2022

Quel isolant choisir ?

Dans une habitation, le chauffage est l’une des raisons pour lesquelles les factures d’énergie connaissent une véritable augmentation. Face à la flambée du prix des dépenses énergétiques, il est recommandé de faire quelques ajustements. L’un de ces ajustements consiste à diminuer sa consommation énergétique. Même si les énergies renouvelables sont la grande tendance du moment, il faut rappeler que l’isolation est indispensable pour un chauffage optimal. Pour une isolation bien faite, il faut opter pour un isolant adéquat et en mesure de vous satisfaire. Si vous vous posez la question de savoir quel isolant choisir, vous allez découvrir la réponse dans l’article ci-dessous.

Quel isolant choisir

Isolant thermique naturel

Si vous êtes à la recherche d’une isolation écologique, l’isolant naturel correspond tout à fait à votre projet. Ce genre d’isolant provient de la faune et de la flore, ce qui fait de lui un matériau ne présentant aucun impact négatif sur l’environnement. Il figure parmi les plus utilisés et les plus fiables sur le marché et présente les avantages suivants :

  • il est performant ;
  • il offre une bonne résistance thermique ;
  • il est résistant au feu ;
  • etc.

Lorsque vous décidez d’avoir recours à l’isolant naturel, vous avez le choix entre plusieurs types d’isolants faits de plusieurs matières. Entre 5 à 30 euros, vous pouvez choisir :

  • la laine de mouton se compresse facilement, mais elle n’est pas adaptée aux endroits humides comme une salle de bain ;
  • la paille est performante et parfaite pour l’isolation d’un mur à l’extérieur ;
  • le liège, un isolant qui est durable et résiste à l’eau et aux indésirables ;
  • le lin est propre, absorbe très rapidement et il s’agit d’un isolant phonique très performant, qui résiste aux insectes et aux bactéries ;
  • la laine de chanvre est très utilisée pour l’isolation thermique des toitures, elle est une énergie verte recyclable, résistante aux moisissures et aux rongeurs. Par contre, elle ne supporte pas l’humidité.
  • la laine de coton est légère et offre une performance thermique et acoustique très élevée ;
  • etc.

Isolant thermique minéral

Issu des minéraux, il s’agit d’un isolant thermique, doté d’une haute performance quand il doit servir à isoler une maison. L’isolant thermique minéral est incombustible, dure dans le temps, sans oublier qu’il est économique. Ainsi défini, vous avez le choix entre :

  • la laine en verre, qui est un isolant thermique polyvalent ;
  • la laine de roche, parfait pour l’isolation des pièces d’eau ;
  • le verre cellulaire, qui résiste à l’eau et au feu ;
  • la perlite parfaite pour lutter contre les indésirables (rongeurs, champignons, insectes etc.) ;
  • le vermiculite, l’isolant le plus utilisé pour les combles ;
  • l’argile expansée, un isolant de qualité ;
  • etc.

Isolant thermique synthétique

Il s’agit d’isolants qui ont été confectionnés à base de produits pétroliers. Ces isolants sont moins coûteux. Très répandus sur le marché, les isolants synthétiques offrent de bonnes performances à l’isolation thermique d’une maison. Ils ont une faible épaisseur, raison pour laquelle ils sont parfaits pour les maisons, disposant de petite surface.

On dénombre généralement, quatre types d’isolants synthétiques, mais le plus utilisé est le polyuréthane. Très léger, il offre une excellente performance thermique et une durabilité remarquable. Le polyuréthane est facile à installer. Mais il n’est pas si parfait car il n’apporte rien à l’isolation phonique, s’enflamme rapidement et ne respecte pas l’environnement.

Isolant nouvelle génération

En dehors des isolants classiques que nous avons l’habitude d’utiliser, il y a l’isolant nouvelle génération. Ce type d’isolant est pratique, tout en offrant un véritable confort thermique à la maison. Il en existe de deux types :

Le PIV (Panneau Isolant sous Vide)

Cet isolant a une capacité d’isolation thermique de niveau supérieur et ce, grâce à sa faible conductivité thermique. Avec sa faible épaisseur, il ne prend pas d’espace. Il a une durée de vie optimale, pouvant tenir jusqu’à 50 ans. Il est 5 fois plus performant que les isolants classiques. Par contre, il est cher et son installation est compliquée. Le PIV est fragile et sensible au choc.

L’aérogel

Sous forme de mousse transparente, cet isolant est ultra fin et très léger, ce qui permet de gagner de l’espace. Malgré sa finesse, il offre une isolation thermique efficace et trois fois plus efficace que la laine de verre. Il est imperméable, résiste à une température pouvant aller jusqu’à 200°C. Son installation est facile, vous n’avez pas besoin d’appliquer un pare-vapeur.
Cependant, il ne présente pas que des avantages. L’aérogel est issu de matière chimique et peut donc entraîner des conséquences sur le long terme. En plus d’être coûteux, sa production nécessite la consommation d’énergie, ce qui fait qu’il n’est pas très utilisé, même s’il est un isolant performant.

Réduire sa consommation énergétique grâce à l’isolation :