septembre 28, 2022

Isolation des combles : isoler la plus grande source de déperditions thermiques

Des combles isolés limitent les déperditions thermiques et permettent aux habitations de profiter efficacement du confort de chauffage. Cette isolation pourra être efficace en hiver comme en période d’été, tout en vous faisant faire des économies. Pour isoler vos combles, vous avez plusieurs alternatives qui s’offrent à vous et une large variété de matériaux est utilisée dans ce cadre.

Isolation des combles

Pourquoi isoler les combles de sa maison

En isolant vos combles, vous conservez efficacement la chaleur générée par l’installation de chauffage au sein des pièces de l’habitation. Le toit étant l’endroit de la maison où la déperdition est plus importante, il sera bénéfique de bien l’isoler. En effet, une toiture mal isolée peut entraîner jusqu’à 30 % de déperdition au sein d’un domicile. Puisque l’air chaud s’élève et se dirige vers les combles et le toit, cette dernière le laissera circuler aisément.

Une bonne isolation des combles limite les pertes de chaleur et évite aux appareils de chauffage d’être beaucoup trop sollicité pour le confort thermique du logement. Ainsi, la facture énergétique sera considérablement réduite, ce qui favorise des économies.

En plus d’éviter les déperditions de chaleur en hiver, cette rénovation énergétique permet de conserver la bonne température d’intérieur en été. Elle fonctionne donc comme d’autres travaux de rénovation énergétique comme l’isolation des murs, des planchers ou encore celle des parois vitrées.

Comment isoler les combles ?

Les travaux d’isolation des combles doivent être effectués selon l’utilisation que vous faites de cet espace. En effet, il peut être question d’isoler des combles aménagés ou encore des combles perdus.

Isolation des combles aménagés

Un espace habitable se retrouve dans les combles aménageables et ce dernier peut être occupé. Toutefois, pour que les combles soient considérés comme tels, ils doivent répondre à certains critères. D’abord, la hauteur sous plafond doit être d’au moins 1m80, avec une pente de toit supérieure à 35 %. De plus, il est important que la charpente soit en mesure de permettre l’installation d’un plancher porteur. L’espace des combles aménageables est donc utilisé comme pièce de vie. Pour isoler vos combles, vous pouvez avoir recours à différentes techniques, en effet, il est envisageable d’opter pour une isolation de toiture par l’intérieur ou par l’extérieur.

Isolation des combles perdus

Les combles sont caractérisés comme étant perdus lorsque les conditions précédemment citées ne sont pas remplies. Ici, l’espace est inhabitable, l’isolation sera donc différente de celle des combles aménagés. Généralement, elle se fait par soufflage de l’isolant, une technique rapide et simple à appliquer.

Les matériaux utilisés pour isoler les combles

Les matériaux à utiliser pour isoler les combles peuvent se présenter sous forme de panneaux classiques ou en matière animale, minérale ou synthétique. Les ménages ont donc plusieurs options à explorer et il faudra choisir selon les convenances.

Laine de verre

Ce matériau fait à base de verre recyclé et de sable est l’un des plus reconnus et plus sollicités pour les travaux de rénovation thermique des combles. La laine de verre possède une importante capacité d’isolation et reste accessible en ce qui concerne le coût. Ce type de matériau est beaucoup plus adapté aux travaux d’isolation des combles perdus.

Laine de roche

La laine de roche est produite suite à la fusion de basalte dans un four chauffé au coke nommé cubilot. Lors de la fabrication du matériau, le basalte est chauffé à 1460°C et se transforme en lave, qui est ensuite soufflée, extrudée ou centrifugée. Il s’agit d’un très bon matériau qui protège du froid et qui résiste au bruit. La laine de roche reste moins irritante que la laine de verre, mais son prix fait partie des plus élevés du marché.

Verre cellulaire

Le verre cellulaire est conçu à partir de verre recyclé ou de sable. Ce type de matériau est le plus souvent disponible sous forme de bloc ou de panneau et présente de nombreux avantages. En effet, le matériau n’absorbant pas l’humidité n’est pas affecté par les phénomènes de dilatation, il fait partie des meilleurs en milieu humide. Le verre cellulaire est résistant à la vapeur, à la combustion et à la vermine. C’est un matériau écologique disposant d’une longue durée de vie qui peut s’étendre à plus de 50 ans.

Perlite

La perlite est un matériau d’isolation conçu à base de roches volcaniques ayant subi un broiement et une expansion thermique à plus de 1000°C. En apparence, la perlite broyée est semblable à du sable. Ce matériau a une masse volumique faible et n’attire ni rougeur ni insecte. Il possède un pouvoir calorifique nul et est incombustible tout en restant stable dans le temps.

Réduire sa consommation énergétique grâce à l’isolation :