septembre 28, 2022

Comment poser de dalle ou lame PVC clipsable en pose flottante ?

Pour les travaux de revêtement de sol, la pose de dalle ou de lame peuvent être des solutions très efficaces avec des résultants intéressants. Alors, voyons ensemble plus concrètement sur votre guide rénovation, comment poser une dalle ou lame PVC.

Pose de dalle

Que faut-il savoir sur la pose de dalle ou lame PVC

Le sol clipsable peut admettre un support irrégulier. C’est pourquoi nous pouvons dire qu’un sol clipsable vinyle est compatible avec tout type de support. Il y a plusieurs possibilités pour poser vos lames PVC clipsables : à la fois sur un carrelage ou sur un ancien sol PVC, ou encore directement sur du béton. Les possibilités sont infinies.

Il est cependant fortement déconseillé de poser des lames PVC clipsables sur un sol stratifié de type parquet ou sur des revêtements textiles comme de la moquette ou des dalles de moquette. Ce genre de revêtements devra être préalablement retiré avec vos bras musclés. De plus, le ragréage est aussi évitable, dans la majorité des cas. Il faut tout de même contrôler les reliefs de votre sol.

Si des bosses ou creux sont trop nombreux et peuvent être visibles, ils pourront altérer la durabilité de vos lames PVC clipsables, notamment au niveau des joints.

La pose d’une dalle ou lame PVC clipsable se fait sans colle, le sol d’origine sera donc préservé pour une prochaine rénovation.

Exemple d’un cas concret

Votre ancien carrelage est juste en quelque sorte recouvert par le nouveau sol PVC clipsable. C’est une alternative plus que privilégiée pour sa simplicité et sa rapidité de pose.

En effet, d’épaisseur moyenne, un sol PVC clipsable est bien plus fin qu’un sol stratifié. Cela vous évite de faire trop de découpes ou de raboter vos bas de porte.

La pose de dalle ou lame est un travail qui est facile à faire soi-même. Il faut juste que vous respectiez bien les étapes de pose.