septembre 28, 2022

EPC, Le guide immobilier et rénovation

Lorsqu’on achète une maison ou un appartement, ou même lorsqu’on y vit au titre de locataire, engager des travaux de rénovation est monnaie courante. Qu’ils aient pour objectif de se sentir mieux chez soi, de pallier un défaut de construction, d’isolation ou encore d’augmenter la valeur du bien immobilier, les travaux de rénovation sont à tous d’une grande utilité. Mais combien coûtent-ils ? Comment définir les travaux réellement importants et les différencier de la réfection dite “secondaire”, plus proche finalement, de travaux d’aménagement ? Nous faisons le point sur les modalités relatives à la plupart des projets de rénovation en milieu résidentiel.

Maison en bois rénovée

Quels sont les différents types de travaux de rénovation ?

Parmi la gamme des travaux de rénovation à réaliser, on trouve les modifications structurelles de l’habitation, associées au gros œuvre. Il s’agit de repenser les ouvertures, d’ajouter de nouvelles cloisons, de réaliser une extension ou encore de s’atteler à la rénovation complète de la façade, du système électrique ou de la toiture, par exemple. Ces travaux engendrent des frais assez élevés, mais ils sont bien souvent indispensables pour préserver votre qualité de vie et/ou réaliser des économies d’énergie sur le long terme. Les travaux d’isolation ou encore l’installation d’un chauffage nouvelle génération permettent cela par exemple. En plus de ça, il existe des aides financières à la rénovation énergétique dont vous pouvez bénéficier.

Si vous souhaitez vous atteler à des travaux de rénovation au cœur des pièces de votre logement, on parlera plutôt de travaux d’aménagement. Installer une nouvelle cuisine, transformer sa salle de bain classique en salle de bain à l’italienne, repenser l’espace salon, changer les radiateurs ou même faire évoluer tous les revêtements muraux ou de sol… le chantier peut être conséquent, mais peut parfois être mené par le commanditaire des travaux, s’il dispose des compétences adéquates pour conduire le chantier.

À lire également : La check list pour l’achat d’une maison

Comment prioriser les travaux de rénovation ?

Quoi qu’il en soit, les travaux de rénovation devront d’abord être priorisés. A moins de disposer de suite d’une enveloppe budgétaire de plusieurs dizaines de milliers d’euros, échelonner vos travaux vous permettra d’étaler votre investissement et de sortir un peu plus la tête de l’eau. Pour prioriser ces travaux de rénovation, procédez comme suit :

  • Demandez-vous pourquoi vous faites ces travaux. S’il s’agit de gagner en confort thermique, peut-être qu’il faudra commencer par remplacer vos radiateurs, avant de changer la structure de votre cuisine.
  • Clarifiez votre budget, qu’il soit conditionné par un apport personnel et/ou par un prêt à la banque. N’oubliez pas qu’à ce stade, vous pouvez solliciter un éco-prêt à taux zéro pour votre projet de rénovation. Quoi qu’il en soit, clarifier votre budget vous aidera à prioriser vos travaux. Vous pouvez demander conseil à votre architecte, votre maître d’œuvre ou votre banque pour vous guider sur le sujet.
  • Faites réaliser un audit énergétique, dans le cas où les travaux ont pour objectif de diminuer vos factures énergétiques ou de rénover l’isolation ou le chauffage de l’habitat. L’audit mettra en évidence les zones de déperditions thermiques, donc celles à rénover en priorité. Ne serait-ce qu’une isolation des combles, peut parfois vous faire gagner jusqu’à 30 % sur la facture de chauffage, notamment si votre habitation est classée F ou G sur l’étiquette énergie du DPE.

Parmi les travaux à réaliser en priorité, on trouvera généralement l’isolation de la toiture et des murs, le changement des fenêtres, l’installation d’une ventilation mécanique contrôlée double flux ou encore le changement du système de chauffage pour une version moins énergivore.

Intérieur de maison rénové

Il existe de nombreux travaux de rénovation pour son logement.
A vous d’établir leur pertinence et leur priorité.

A quoi faire attention lorsqu’on prévoit d’entreprendre des travaux de rénovation ?

Certains travaux de rénovation demandent de prendre des précautions particulières. Dans le cas d’une rénovation globale par exemple, vous devrez penser à solliciter un maître d’œuvre ayant pour rôle de coordonner les différents artisans sur le chantier. C’est un indispensable lorsque vous n’êtes pas familier avec le secteur de la rénovation et/ou que vous n’avez que peu de temps à accorder au suivi concret du projet. Notez que si vous faites appel à un architecte (obligatoire sur les rénovations d’habitations de plus de 150 m²), celui-ci peut également jouer ce rôle, au besoin.

Pour tous travaux de rénovation, il faudra bien être précautionneux sur les délais du chantier, et sur la façon de bien vivre dans votre habitation le temps de l’ouvrage. Bien souvent, les pièces à vivre de votre logement seront sollicitées pendant la durée du chantier, un inconfort qui peut rapidement devenir handicapant si vous n’avez pas suffisamment anticipé la chose. Peut-être pouvez-vous envisager de quitter l’habitation le temps des travaux ?

Enfin, certains travaux de rénovation demandent de prendre en compte les règles d’urbanisme de votre commune. Chaque parcelle de terrain est effectivement associée à des règles spécifiques d’emprise au sol ou d’esthétique de la façade. Avez-vous vérifié que la réfection de vos murs ou la nouvelle toiture à poser répond bien aux règles applicables chez vous ? Rendez-vous pour cela en Mairie ou sur le site internet de votre commune, pour consulter son plan local d’urbanisme. Si votre projet est en règle, pensez à demander s’il vous faut déposer une déclaration préalable de travaux ou même un permis de construire, deux documents obligatoires lorsque les travaux sont conséquents.